Le Handisport : levier d’inclusion en entreprise

Lorsqu’on parle de handicap, nous pensons aussitôt à des notions de freins, de limitations, d’empêchements… Nous avons tendance à concentrer notre attention sur les difficultés… Pourtant, dans le sport, le dépassement de soi, la performance et l’exemplarité sont au cœur des réalisations des athlètes. 

On en parle malheureusement moins souvent, la médiatisation restant limitée mais les athlètes handisportifs réalisent de véritables exploits dans leurs domaines et transpercent largement les préjugés que nous pourrions porter sur le handicap.

 

Saviez-vous que Yannick Noah n’était pas le dernier français à avoir remporté Roland-Garros en simple ? 

Stéphane Houdet, champion de tennis-fauteuil (paratennis) a, entre autres, remporté Roland Garros deux fois en simple en 2012 et 2013 et également l’US Open en 2013 et 2017. Il a également été médaillé d’or aux Jeux Paralympiques de 2008 et de 2016 et depuis quelques jours est l’un de nos deux porte-drapeaux français pour les Jeux Paralympiques aux côtés de Sandrine Martinet.

 

Le handisport, c’est quoi ?

Un handisport est un sport dont les règles ont été aménagées pour qu’il puisse être pratiqué par des personnes en situation de handicap physique ou sensoriel. Beaucoup de ces sports sont basés sur des sports existants. Toutefois, certains handihansports ont été créés spécifiquement et n’ont pas d’équivalent. Tous les handisports ne sont pas des sports paralympiques : seuls 22 disciplines sont inscrites au programme des Jeux Paralympiques. 

Quand est apparu le handisport ?

C’est durant la Seconde Guerre Mondiale que le handisport est né. 

Le sport est un vecteur de communication autour de l’émotion du sport

  • Le handisport représente la mixité et la diversité.
  • Le handisport valorise l’accomplissement.
  • Le handisport démystifie les préjugés : ce ne sont pas des personnes en situation de handicap qui font du sport, ce sont des sportifs avant tout.

Le sport est un vecteur d’épanouissement personnel et professionnel !

1 personne en situation de handicap sur 2 pratique un sport au moins une fois par semaine. Loin de l’image de la personne fragile, isolée et limitée, faire du sport est synonyme d’intégration sociale, de performance et de dépassement de soi. Pour se rendre dans sa salle de sport par exemple, une personne en situation de handicap est amenée à contourner des difficultés qu’elle rencontre au quotidien : accessibilité, trajets, maîtrise de son fauteuil, autonomie…  Comme le dit la Fédération Française Handisport, “le sport devient un accélérateur et un catalyseur pour faciliter la vie quotidienne”.   

Le sport permet d’accomplir de véritables performances, pousse à se dépasser et aide à apprendre de soi et de ses capacités. Un grand nombre de disciplines sont accessibles quel que soit le handicap. Sur les terrains comme dans les bassins, les sportifs font la démonstration de leur engagement et de leur motivation. Bien souvent, le sport permet aux personnes en situation de handicap de se dépasser, d’avoir un objectif supplémentaire qui permet d’aller de l’avant et de ne pas rester focaliser sur la vie d’avant. 

Et dans l’entreprise ?

En entreprise, le sport est aussi un excellent outil de sensibilisation. Il vient transcender le simple sujet du handicap en abordant des valeurs de performance, de compétition, de cohésion… Des valeurs qu’on retrouve dans le travail. Les athlètes handi-sportifs sont la preuve que, sur le terrain comme derrière un bureau, le handicap n’est pas synonyme d’incapacité. L’adaptation est la clé de la réussite. Adapter le sport au handicap ou aménager un poste permet de trouver son équilibre, de s’accomplir personnellement comme professionnellement, de réaliser ses missions et de faire partie d’un collectif. 

Connaissez-vous ces noms ?

  • Théo Curin : double Vice-Champion du Monde de natation et égérie de la marque Biotherm en 2019
  • Marie-Amélie Le Fur : Championne d’Europe de saut en longueur en 2018 + Présidente du Comité Paralympique et Sportif français
  • Nantenin Keita : Championne d’athlétisme et multi-médaillée aux Jeux Paralympiques 
  • Florian Merrien : 4 fois Vice-Champion d’Europe de tennis de table entre 2011 et 2019 + Ambassadeur du Sport et du Handicap pour le département de la Seine-Maritime
  • Sandrine Martinet : Championne d’Europe de judo en 2007 et 2019. Elle est également porte-drapeaux de la délégation française aux prochains JO de Tokyo.

 

Tokyo 2021 : l’équipe de France olympique et paralympique ne font qu’une

Pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo cet été, les Bleus se sont unis. Pour la première fois de leur histoire, les athlètes français ne forment qu’une seule et même équipe pour réaffirmer que l’excellence sportive ne fait pas de distinction de discipline. 

“Parce-que ce sont les mêmes exploits, les mêmes victoires. Parce que ce sont les mêmes efforts, la même sueur. Parce que ce sont les mêmes talents, les mêmes sacrifices”

 

Paris 2024 : un même visage pour les Jeux Olympiques et Paralympiques

Pour la première fois dans l’Histoire, l’emblème de Paris 2024 qui associe la médaille d’or, la flamme et la Marianne sera commun aux Jeux Olympiques et Paralympiques.

 

BBIRD vous propose de mettre les préjugés hors-jeu !

Nous vous proposons de mettre en place un TEAM UP.  Sur le terrain comme dans l’entreprise, entre coéquipiers comme entre collègues, communiquer et compenser sont les clés d’une intégration réussie. Ce challenge basé sur le principe de la passe à 10 permet de mieux comprendre le handicap et ses moyens de compensation au quotidien et de manière très opérationnelle.

Source : handisport.org / Paris2024 / informations.handicap / France-paralympique